vendredi 14 janvier 2011

[DZ Blog Day] L'éducation

Assalamu alaykum wa rahmatu Allah,

Nous voici donc arrivés au jour J, le maintenant célèbre DZ Blog Day, et c'est avec un grand honneur que j'assiste à cet évènement avec ma modeste contribution, un article qui reflétera la vision que j'ai concernant le premier thème du DZ Blog Day: l'éducation.

On a choisi de laisser le thème relativement vague pour que chacun puisse parler de la facette de l'éducation avec laquelle il a le plus d’expérience, un père ou une mère de famille parleront par exemple de l'éducation des enfants, un enseignant de l'éducation nationale, ...etc

Étant moi-même enseignant universitaire et de lycée, j'ai une certaine expérience dans le domaine, et même si je ne suis pas encore père de famille, je crois comprendre une partie du problème de l'éducation dans notre pays.

Je crois que je peux affirmer sans l'ombre d'un doute que dans notre pays ce n'est pas tant l'éducation des enfants, jeunes ou moins jeunes, qui fait défaut, mais bien celle de ceux qui sont censés les éduquer, à savoir: les parents et les enseignants.

Je me souviens qu'à notre époque (il y a 10 ans), on changeait carrément de route si par hasard on voyait un instituteur ou un enseignant venir par la même rue, non pas parce qu'on avait peur d'eux, mais parce qu'on avait une très grande estime pour eux.

Mais de nos jours malheureusement, l'enseignant a perdu de sa carrure, la limite de respect entre enseignant-élève est devenue si mince, je vais citer ici quelques situations que j'ai vu de mes propres yeux:
  • Un prof qui dit à un autre "Alors, on se tape quelques bières tout à l'heure" devant la classe et 30 élèves de 12 ans à 14 ans.
  • Deux profs et une élève qui rigolent dans la cours, en se tapant dans la main, en se tordant de rire devant le reste des élèves.
  • Deux profs qui parlent d'une élève à eux en disant "je lui donnerais tout ce qu'elle veut même mon cœur".
  • Un prof ayant une relation intime avec une élève.
  • Un prof écrivant des poèmes d'amour à une élève en pleine classe.
  • Un prof qui déverse des mots répugnants en pleine classe car il était en colère.
  • Un élève d'école (donc moins de 12 ans) ayant surpris deux profs (homme et femme) dans la pire situation qu'il puisse voir, et ce dans sa propre classe.

À partir de ces faits et gestes, je suis arrivé à la conclusion que le problème d'éducation dans notre pays n'est pas tant celui des jeunes que celui des personnes âgées responsables d'une manière ou d'une autre de ces jeunes, car au finale, un jeune ne fera que ce qu'il verra faire les plus grands.

Bien sûr certains d'entre vous me diront que les temps ont changé, que les jeunes ont changé et la société avec, je leur répondrait qu'on peut être moderne et conservateur des valeurs et principes de sa société, et il nous suffit de voir l'état de délabrement moral dans lequel se trouve une grande partie de nos jeunes pour juger cette "modernité des mœurs" si chère à certains.

Bien sûr, il ne faut pas oublier de dire qu'au milieu de tout cela, il existe Dieu merci un nombre important de jeunes dont les valeurs sont à la hauteur des espérances, et c'est à cause de ceux là que je trouve chaque jour la force et la volonté de passer des heures sur internet à chercher et à préparer mon cours de la façon la plus parfaite qui puisse être. Ces mêmes jeunes sont à préserver tels des diamants, car les abandonner dans cette fausse revient à les priver d'avenir, c'est pour cela que j'aurais un message à passer aux parents qui sont soucieux de la bonne éducation de leurs filles et fils, car peut être ils ne savent pas ce qui se passe dans les coulisses de certains établissements scolaires: Sachez chères parents qu'il y a une grande probabilité que votre enfant voit chaque jour des choses qui vont à l'encontre de ce que vous lui avez inculqué comme éducation et valeurs, quand il voit cela de ses camarades ce n'est pas bien grave, au mieux il se dira qu'il a de la chance d'être mieux éduqué qu'eux, mais le grand problème, c'est quand il voit ça d'un prof, de celui qui est censé l'éduquer, le phénomène devient encore plus dangereux si il voit ça de plusieurs de ses profs, il peut être déstabilisé, perdu, ne plus savoir qui et que suivre, comment accepter une mauvaise note d'un tel prof,...etc. Si j'étais père je penserais donc à avertir mon fils ou ma fille qu'il existe des gens qui ne donnent pas la même importance à l'éducation que nous, et que ces gens peuvent même être quelques uns de ses profs, je lui dirais d'accepter ça et d'être patient(e), et de ne surtout pas être découragé(e) par leurs comportements, de ne jamais les imiter et de garder une distance de sécurité avec eux en attendant des jours meilleurs.

Pour ce qui est de la solution, je dis qu'elle est connu de tous, et que je ne vais pas l'inventer, citant simplement ces quelques Hadiths de notre prophète que le salut et la bénédiction soient sur lui:

« إنما بعثت لأتمم صالح الأخلاق »
« مَا مِنْ شَيْءٍ يُوضَعُ فِي الْمِيزَانِ أَثْقَلُ مِن حُسْنِ الْخُلُق »
«إِنَّ الْمُؤْمِنَ لَيُدْرِكُ بِحُسْنِ خُلُقِهِ دَرَجَةَ الصَّائِمِ الْقَائِمِ »
« إِنَّ مِنْ أَحَبِّكُمْ إِلَيَّ وَأَقْرَبِكُمْ مِنِّي مَجْلِسًا يَوْمَ الْقِيَامَةِ أَحَاسِنَكُمْ أَخْلاَقًا »
«إِنَّكُمْ لَنْ تَسَعُوا النَّاسَ بِأَمْوَالِكُمْ، وَلَكِنْ يَسَعُهُمْ مِنْكُمْ بَسْطُ الْوَجْهِ وَحُسْن الْخُلُقِ »

À partir de là, je pourrais dire sans l'ombre d'un doute que la raison du délabrement moral de notre société n'est rien d'autre que notre éloignement des valeurs de l'Islam en essayant d'imiter les occidentaux, ces même occidentaux qui sont devenus mieux logés que nous dès qu'on parle d'éducation!